public

Relation maître-élèves

created using Edification template
published by PRÉCA

Loading...
Loading

La relation

MAÎTRE-ÉLÈVES

Les enseignants qui gèrent efficacement leur classe effectuent plus d’interventions préventives que leurs collègues. De toutes les interventions préventives, la plus importante est celle qui consiste à établir des relations positives avec ses élèves.

Extrait du livre « L'enseignement explicite des comportements - Pour une gestion efficace des élèves en classe et dans l'école » Steve Bissonnette, Clermont Gauthier et Mireille Castonguay

RELATIONS POSITIVES

Comment faire pour établir des relations harmonieuses avec ses élèves?

Croire dans la réussite des élèves et entretenir des attentes élevées à leur égard

À ce sujet, une synthèse de plus de 100 recherches réalisée en 2003 par Robert Marzano a révélé que la qualité des relations maître-élèves est l’élément le plus important en matière de gestion de classe.

Interagir avec tous les élèves

Entretenir des attentes élevées envers tous les élèves consiste essentiellement à croire à l’éducabilité des enfants et à le leur manifester au quotidien par des gestes et des paroles.

Les conditions de la réussite

La formule de la réussite

je fournisse l'effort nécessaire (élève);

je m'y prenne d'une bonne façon (enseignant).

R = E X S

Je peux réussir à condition que :

La  réussite (R) est tributaire des efforts déployés (E) et des stratégies employées (S), autrement dit R = E × S. La responsabilité de l’élève est de déployer les efforts nécessaires à la réalisation de la tâche, tandis que celle de l’enseignant est de lui fournir et surtout de lui enseigner les stratégies dont il a besoin. L’enseignant s’assure donc de répéter fréquemment à ses élèves la formule (R = E × S).

L'importance du langage pour favoriser la réussite

Par ailleurs, bien que les études et les recherches réalisées en éducation soulignent la nécessité d’entretenir des attentes élevées envers tous les élèves,   il importe de concrétiser cela au quotidien par des gestes et des actions en salle de classe. Le langage constitue certes le véhicule le plus puissant pour montrer quotidiennement aux élèves que leur enseignant entretient des attentes élevées envers eux.

Croire dans la réussite des élèves...

1

.

.

Pour établir une relation positive avec chaque élève, encore faut-il interagir avec chacun. Interagir avec les élèves implique pour l’enseignant une série de petits gestes et d’actions à entreprendre au quotidien. Il est fondamental pour tout enseignant de planifier ses interactions avec les élèves et en particulier avec ceux qui éprouvent des difficultés.

Interagir avec tous les élèves

Regarder les élèves lors des échanges. L’enseignant veille à ce que rien n’obstrue sa vue.

INTERACTION

Interpeller les élèves par leur prénom. L’enseignant se donne une stratégie pour apprendre rapidement le nom de ses élèves.

CONNAÎTRE SES ÉLÈVES

Poser des questions ouvertes afin d’établir une discussion. Avant l’arrivée des élèves, l’enseignant pense à quelques questions à poser à certains élèves ciblés à l’avance avec lesquels il désire interagir davantage.

DISCUSSION

Utiliser une expression faciale appropriée (avoir un sourire). L’enseignant prépare son cours et son matériel. Lorsque la cloche sonne, il est en classe, tout est prêt. Il prend le temps de se détendre et de sourire.

SOURIRE

Écouter les élèves. Il prête une attention sincère aux propos de ses élèves. Pour ce faire, son cours et son matériel doivent être prêts à leur arrivée.

ÉCOUTE

Démontrer de l’empathie. L’enseignant doit montrer qu’il se soucie vraiment de ses élèves. Encore une fois, s’il est occupé à courir à droite et à gauche pour préparer le cours qui vient, il n’est pas disponible pour eux.

EMPATHIE

Accueillir les élèves à la porte de la classe. Encore une fois, tout doit être prêt à l’arrivée des élèves. Ce faisant, l’enseignant a le temps de s’installer à la porte de la classe afin de les accueillir

ACCUEIL

Utiliser l’humour (et non le sarcasme).

HUMOUR

Utiliser un ton de voix calme et approprié (éviter de crier). L’enseignant se prépare mentalement avant l’arrivée des élèves. Il se détend et « fait le vide ».

BONNE ATTITUDE

Être un modèle en gestes et en paroles. L’enseignant veille à être crédible aux yeux de ses élèves. Il pratique lui-même ce qu’il propose aux élèves de faire.

ÊTRE UN MODÈLE

INTERACTIONS POSITIVES

De façon générale, les enseignants accorderaient de 3 à 15 fois plus d’attention aux comportements déviants de leurs élèves qu’à leurs comportements positifs en classe.   Or, il faudrait inverser cette tendance. « Les enseignants qui réussissent à porter une attention sincère aux comportements positifs de leurs élèves, qui félicitent leurs bons comportements, améliorent le climat de classe de façon considérable ».

S’assurer que le nombre d’interactions positives est supérieur aux interactions négatives. Pour chaque interaction négative ou avertissement que l’élève reçoit lorsqu’il se comporte mal, il doit recevoir au moins quatre interactions positives.

4

2

3

STRATÉGIES à mettre en oeuvre

Sources : 1 - Morency et Bordeleau, 1992 2 - Hall et Hall, 1990, cités dans Veillet, Bacon, Massé, Levesque et Couture, 2011, module 6, p. 2 3 - Veillet et coll., 2011, module 6, p. 2 4 - Sprick, Knight, Reinke et Kale, 2006